Inside CFWB – Ils sont passés par le CFWB !

Depuis plus de 15 ans, le Centre Régional de Formation Wallonie-Bruxelles permet à de jeunes talents d’apprendre à combiner la scolarité de leur choix avec la pratique du Basket-Ball de haut-niveau ! Dans le cadre de notre campagne “Inside CFWB”, la Direction Technique a analysé ce que sont devenus les garçons qui sont passés par notre structure.

Générations 91-95 :

Les plus anciens, qui ont désormais entre 25 et 30 ans, sont devenus des joueurs cadres en Division 1 et évoluent parfois avec les Belgian Lions ou à l’étranger à l’instar de Pierre-Antoine Gillet (1991 – Filou Ostende), Loïc Schwartz (1992 – Filou Ostende),  Terry Deroover (1991 – Kangoeroes Mechelen) et Amaury Gorgemans (1992 – Voo Liège Basket). Sans oublier Emmanuel Lecomte (1995 – Prienai) qui évolue cette année en Lituanie après avoir évolué à Francfort (Allemagne) et Pau-Orthez (France).  N’oublions pas également Xavier-Robert Francois (1994) qui a décidé de stopper sa carrière professionnelle, pour raisons personnelles, alors qu’il avait un bon temps de jeu dans l’effectif de Belfius Mons-Hainaut.

Générations 96-97 :

Les joueurs issus de la génération 96-97 sortent de leur “post-formation” et commencent à obtenir un rôle important au sein de leur équipe respective. William Robeyns (1996 – Phoenix Brussels) bénéficie désormais d’un temps de jeu et d’un rôle important au sein de l’effectif Bruxellois. Romain Boxus (1996 – Voo Liège Basket) joue plus de 15 minutes par match après avoir poursuivi sa post-formation en France puis aux Etats-Unis. Sami Demirtas (1996 – Spirou Charleroi) a passé près de 12 minutes de moyenne sur les parquets de Limburg United la saison passée. Enfin Casero-Ortiz Sigfredo (1997 – C.B. Moron) qui avait plus de 23 minutes de temps de jeu en moyenne la saison passée avec Alost a choisi de signer en Espagne pour la saison 2020-2021. “Tito” a également été sélectionné avec les Belgian Lions. A noter que Rochdi Benzouien (1996 – Phoenix Brussels) a signé en tant que pigiste au Phoenix Brussels.

Générations 98-2002 :

Les plus jeunes poursuivent leur post-formation et pointent doucement le bout de leur nez comme en témoignent les prestations remarquées de Ajay Mitchell (2002 – Hubo Limburg United) qui joue plus de 20 minutes par match ! Ce dernier a d’ailleurs été sélectionné avec les Belgian Lions lors de la dernière fenêtre de qualification. Notons également les prestations de Noah Fogang (1999 – Spirou Charleroi) et Noé Botuli (2002 – Spirou Charleroi) qui évoluent près de 20 minutes de moyenne en D1. Notons également que Noé a lui aussi été présélectionné en Belgian Lions par le coach Gjergja.

Thibaut Bronchart (1998 – Spirou Charleroi), Ayoub Nouhi (1999 – Phoenix Bruxelles), Noah Zappula (2001 – Spirou Charleroi), Kevin Stilmant (2000 – Voo Liège Basket), Hugo Mattioli (2002 – Spirou Charleroi) et Moussa Noterman (2000 – Spirou Charleroi) obtiennent leurs premières minutes. Romain Bronchart (1998 – Belfius Mons-Hainaut) devait obtenir sa chance cette année, mais s’est malheureusement blessé. Edouard Duperroy (2001 – Voo Liège Basket) et Micky Jean-Philippe (2001 – Belfius Mons-Hainaut) font également partie d’un effectif de D1.

Notons également que Giuliano Neri (1999 – JALT Le Mans) et Thomas Van Ounsem (1999 – JSA Bordeaux ) évoluent en France respectivement en N2 et en N1 après une présence remarquée dans le championnat espoirs Français.  Joel Ekamba (2001 – AS Monaco) passé par Belfius Mons-Hainaut en D1 a fait le choix de jouer pour les espoirs de l’AS Monaco après être passé par Limoges. Il s’était inscrit à la draft NBA en 2020. Stephan Dibongue (2002 – Stetson University) a choisi de poursuivre sa formation aux Etats-Unis en NCAA.

Juste récompense donc pour ces jeunes qui ont investi beaucoup de leur temps et de leur énergie entre 14 et 18 ans au Centre de Formation en s’entraînant à l’abri des regards, loin du feu des projecteurs. La route était à ce moment-là encore longue mais le travail, la patience et l’éducation ont payé. Certains sont déjà dans la lumière, d’autres vont y arriver bientôt nous en sommes persuadés…

Basket, mais également études de haut-niveau !

Enfin, certains ne sont pas affiliés dans un club de Division 1 mais évoluent dans les séries nationales. D’autres ont fait le choix de privilégier leurs études : Raphaël Dubois (1996) qui avait été Champion d’Europe avec l’équipe nationale U16 (DivB) en 2013 est devenu Ingénieur Civil tout en évoluant en TDM2 au BCCA Neufchâteau. Charles Perrier (1998) a choisi de poursuivre un Master en Philosophie à l’Université de Liège tout en poursuivant sa carrière en TDM2 avec le BC Sprimont. Enfin notons que Terry Deroover que nous avions évoqué en début d’article est titulaire d’un graduat en Marketing.

La majorité des garçons qui termine leur cursus au Centre entame des études supérieures ou universitaires. La structure mise en place au CFWB permet en effet à tous les internes de suivre une scolarité “normale” comme tous les autres adolescents. Les résultats scolaires des dernières années montrent même que le taux de réussite au Centre est nettement supérieur à la moyenne.

Etudier et jouer c’est gagner !