Finales de coupe AWBB : résultats et résumé des rencontres !

Ce sont dans les magnifiques installations du RBC Spa (Avenue Amédée Hesse, 41 – 4900) qu’ont lieu les Finales de Coupe AWBB 2018.

Afin de vous permettre de suivre les rencontres, cet article sera mis à jour après chaque finale. Vous pourrez découvrir :

  • Le résultat final
  • Le résumé de la rencontre
  • Le MVP de la rencontre
  • Les réactions à chaud des entraîneurs

VENDREDI 09/03/2018 :

Dames – Royal ACSA MOSA Angleur 66 – 76 Basket Namur Capitale :

Résumé : Le public a répondu présent pour ce premier match de la Finale de Coupe AWBB 2018 ! Même si les jeunes Namuroises sont mieux rentrées dans le sujet, c’est l’égalité parfaite après 5 minutes (11-11). Les Liégeoises durcissent les débats mais les filles de Benoit Aerts font preuve d’une belle réussite à distance. Le quart-temps se clôture sur le score de 16-23.

L’équipe d’Angleur continue de resserrer les boulons en défense et veut profiter de son avantage physique offensivement. Elles distillent énormément de ballons aux grandes qui en profitent pour enfiler les paniers à l’intérieur. Namur plie, (31-32) forçant le coach à prendre un temps mort, mais ne craque pas! Les ajustement s’avèrent payants car Namur Capitale colle à 0-7 en deux petites minutes. C’est donc 31-39 à la mi-temps!

C’est la douche froide pour Namur en ce début de 3ème quart-temps, poussées par un public qui donne de la voix et l’enthousiasme débordant de leur coach,  les dames d’Angleur collent un 8-0 et reviennent à 39-39 en un peu plus de 2 minutes ! Elles parviennent même à passer devant (44-42), mais la jeune Bechoux inscrit deux tirs primés coup sur coup puis donne un caviar à Davreux pour permettre à son équipe de repasser devant 46-51. Le quart-temps se termine sur le score de 48-52 !

On sent les filles marquées par l’énorme débauche d’énergie des 30 premières minutes.  Angleur tire la langue et ne parvient plus à marquer, de l’autre côté, les individualités namuroises tuent le suspense ! C’est 54-63 alors qu’il ne reste plus que 4 minutes à jouer ! Le coach Esposito est obligé de prendre temps mort… Lince relance le match en inscrivant 7 points d’affilées (61-66) et réveille son public par la même occasion ! Mais les derniers efforts liégeois seront vains, Namur Capitale gère correctement la fin de rencontre et s’impose finalement 66-76 ! Un match haletant, entre deux équipes qui n’ont rien lâché … BRAVO !

MVP de la rencontre : Nora O’Sullivan (N°4) – Namur Capitale

Réactions des coachs :

Vincent ESPOSITO (ACSA Mosa Angleur) : “Je suis très fier de mon groupe, les filles n’ont rien lâché! Nous pensions prendre une “calotte” mais nous avons fait douter Namur Capitale pendant 35 minutes. Je pense que la différence s’est faite grâce à leur shoot extérieur … Mais nous avons vécu une belle finale, une belle propagande pour le basket féminin ! Dommage que le match ait été programmé le vendredi soir …”

Benoit AERTS (Namur Capitale) : “Je pense qu’on a vécu une belle finale, avec deux belles équipes qui jouent le haut de tableau en première régionale. C’était une belle propagande pour le basket féminin ! Je pense que malgré la jeunesse de mon effectif, nous avons su rester calmes dans les moments plus chauds et nous avons marqué nos shoots ouverts. C’est la victoire de tout un groupe, même si certains ont moins joué aujourd’hui!”

SAMEDI 10/03/2018 :

U14W – La Villersoise BC 51 – 59 Basket Namur Capitale

Résumé : De nouveau, le public a répondu présent ! Les gradins sont rouges d’un côté, noir de l’autre ! Tambours, trompettes, tous redoublent d’imagination pour trouver le moyen de se faire entendre ! Sur le terrain, la rencontre démarre en douceur mais les Namuroises ont une belle réussite à distance (4 shoots primés) et dominent sous les panneaux. C’est 4-23 après les 10 premières minutes !

Les Liégeoises remontent sur le terrain avec de meilleures intentions. Elles défendent mieux, mettent plus d’intensité et parviennent à trouver le chemin des filets ! Elles reviennent doucement, mais surement dans la rencontre (24-33). Mais les filles d’Aurélien Garraux parviendront à inscrire un 0-4 dans la dernière minute pour reprendre 13 points d’avance à la pause (24-37) !

Les débats sont très équilibrés dans ce 3ème quart-temps. Les jeunes filles défendent avec beaucoup d’intensité et les deux équipes doivent s’arracher pour parvenir à marquer ! Les Namuroises ont fait le trou en prenant 15 unités d’avance (33-48) et on voit mal comment l’équipe de Sandrine Byloos pourrait revenir !

Eh bien, elles y parviennent ! Grâce à 3 contres intelligemment menés, les Liégeoises reviennent à -10 (40-50) et relancent le suspense alors qu’il reste encore 6 minutes à jouer. L’intensité monte encore d’un cran, les deux équipes donnent toutes leur force dans la bataille mais les Namuroises s’imposent finalement 51-59. Le premier quart-temps aura finalement conditionné toute la rencontre ! Bravo aux deux équipes !

MVP de la rencontre : Sara Remacle (N°11) – Namur Capitale

Réactions des coachs :

Sandrine BYLOOS (BC La Villersoise) : “Le premier quart-temps fait effectivement la différence. Les filles étaient énormément stressées … Etant donné que l’année prochaine, ce ne sera plus moi qui entraîne ce groupe, les filles voulaient me faire plaisir ! On s’est mis un peu trop de pression dans le premier quart-temps, on est revenu, on aurait pu passer devant, mais on a couru derrière le score. Namur a été la plus belle équipe sur le terrain aujourd’hui. Félicitations à elle !”

Aurélien GARRAUX (Namur Capitale) : “Oui, dans le premier quart-temps nous avons été très efficace aux shoots. On savait que c’était important pour contrer la défense de La Villersoise et je pense que les filles ont fait le boulot à ce niveau là dans le premier quart-temps. Maintenant, nous avons défendu également beaucoup plus dur qu’en Championnat, c’est ce qui nous a permis de gagner le match!”

U19 – Liège Panthers 89 – 50 Basket Namur Capitale

Résumé : Le début de match est littéralement à sens unique. Liège Panthers étouffe complètement les Namuroises avec un zone press extrêmement efficace ! Ces dernières ne sont pas encore rentrées dans le match et jouent en victime consentante. Le score après 10 minutes est sans appel : 27-8.

L’équipe d’Anthonin Gillet rentre enfin dans la rencontre et démontre qu’elle n’est pas finaliste par hasard. Plus agressives, plus orgueilleuses, elles parviennent enfin à déjouer la défense Liégeoise. Le tableau du score indique 46-25 à la mi-temps.

L’impact physique imposé par Liège Panthers pose des soucis aux Namuroises. Il faut dire que plusieurs joueuses évoluent également en TDW1! Malgré tout, Liège galvaude quelques occasions faciles et Namur résiste tant bien que mal. Le score indique 69-40 après les 30 minutes.

Les 10 dernières minutes sont jouées en roue libre, Liège est enthousiaste et Namur craque physiquement. Score final : 89-50.

MVP de la rencontre : Eva HAMBURSIN – N°1 – (Liège Panthers)

Réaction des coachs :

Fabienne GEORIS (Liège Panthers) : “Je suis très heureuse car c’est, je pense, la 6ème Coupe AWBB que nous remportons en U19 ! Je suis heureuse également car nous avons plusieurs joueurs qui évoluent désormais en TDW1 mais qui continuent à prendre du plaisir à jouer en jeunes. Onze joueurs ont pu participer à la fête, c’est magnifique !”

Anthonin GILLET (Namur Capitale) : “Liège Panthers est plus fort, c’est une très belle équipe, on le savait. Dommage que nous passons complètement à coté dans le 1er quart-temps mais je suis satisfait de notre réaction! Nous sommes arrivés en finale, c’est déjà plus que très bien… Puis, au risque de me répéter, nous sommes battus par plus forts!” 

U18 – Belfius Mons-Hainaut 57 – 86 Proximus Spirou Basket

Résumé : Le public est venu en nombre pour suivre ce derby hennuyer. La salle est tantôt bleue, tantôt rouge et le moins que l’on puisse dire, c’est que les panneaux ont été soumis à rude épreuve tant les joueurs ont dunké durant l’échauffement. C’est certain, les deux équipes sont prêtes à en découdre!

Le match démarre à du 100 à l’heure, le Spirou de Charleroi déborde d’intensité et étouffe les montois 0-7 puis 4-16 et on ne joue que depuis… 4 minutes ! Heureusement, Emilien Carion parvient à remobiliser ses troupes. Score à la fin du 1er quart-temps : 19-26.

L’intensité défensive imposée par les Carolos ne baisse pas et les Montois éprouvent énormément de difficultés à inscrire un panier de plein jeu et ne marquent quasiment que sur lancer-franc. Cette bonne défense permet aux jeunes hommes de Jean Gehu de marquer des paniers faciles en transition. C’est 29-48 après les 20 premières minutes.

Le Belfius Mons-Hainaut est mieux dans le match, plus agressif défensivement. Le Spirou de Charleroi doit aller plus loin dans les systèmes pour pouvoir marquer ! Ces derniers restent toutefois intraitables défensivement et l’écart continue de croître : 41-67 après 30 minutes.

Les 10 dernières minutes se jouent en roue libre. Les deux coachs font énormément de rotations pour permettre à tous les joueurs de participer à la fête. Le Belfius Mons-Hainaut aura le mérite de ne rien lâcher, mais le Spirou était trop physique, trop rapide! Score final : 57-86.

MVP de la rencontre : Reumang EMAGNA – N°20 – (Proximus Spirou Basket)

Réaction des coachs :

Emilien CARION (Belfius Mons-Hainaut) : “Le Spirou Basket possède une équipe très physique avec de très bonnes qualités individuelles. Ils savent shooter, ils savent pénétrer … C’est très solide ! De notre côté, nous n’avons pas su poser notre jeu, ils ont mieux joué que nous tout simplement. C’est donc une défaite logique, même si j’estime que le score est un peu dur!”

Jean GEHU (Proximus Spirou Basket) : “J’pense qu’on a dominé du début à la fin. Donc, a victoire est méritée…  Je connais le travail qu’ils ont fait au quotidien, depuis 8 mois, pour en arriver là. L’année passée, nous étions battu sur le fil par Woluwé , cette année, nous avons du les éliminer pour arriver en finale. Notre parcours n’a pas été facile et cette belle victoire en finale fera énormément de bien aux joueurs!”

U21 – betFIRST Liège 89 – 55 Belfius Mons-Hainaut

Résumé : L’équipe de betFIRST Liège Basket prend l’option de jouer un pressing tout terrain avec retour en défense de zone qui gène considérablement les Montois. Ces derniers ne trouvent pas les solutions offensivement et les Liégeois en profitent pour inscrire de nombreuses contre-attaques. C’est 25-17 après 10 minutes !

C’est la douche froide pour les joueurs de Patrick Verdun, ils manquent tout ce qu’ils entreprennent offensivement et Liège repart très vite en contre-attaque pour inscrire des paniers faciles. C’est aussi simple, qu’efficace ! Cependant l’écart augmente dangereusement, 37-17, 41-17 … Puis finalement 48-25 à la pause !

Le 3ème quart-temps se déroule selon le même schéma, Jérôme Jacquemin continue de demander à ses joueurs de défendre en zone. Mons-Hainaut cherche la solution, se crée des shoots ouverts mais ne fait pas preuve d’assez de précision. L’écart monte à +30 (65-35) mais le quart-temps se termine sur le score de 67-40. Tant pis pour le suspense…

Le 4ème quart-temps à l’instar du match précédent est joué en roue libre. Les deux coachs font tourner l’effectif et le match se clôture sur le score de 89-55.

MVP de la rencontre : Thibaut MARIEN – N°8 – betFIRST Liège Basket

Réaction des coachs :

Jérôme JACQUEMIN (betFIRST Liège Basket) : “Nous avons la chance d’avoir une équipe avec des joueurs un peu plus âgés; donc dans l’expérience (si on peut appeler ça comme ça), cela fait une différence. On a abordé le match de la bonne façon et le passage en zone les a vraiment gêné. Maintenant je trouve que l’écart est un peu forcé par rapport à ce que l’on a vu sur le terrain. Ce sont tous des jeunes en devenir à Mons, ils seront encore là l’année prochaine et l’année d’après …”

Patrick VERDUN (Belfius Mons-Hainaut) : “J’ai deux blessés, les gars ont joué en TDM2 hier, ils ont joué en U18 juste avant … Donc voilà, les gars étaient un peu émoussés ! Notre but, c’était de tenir le plus longtemps possible. Liège a été efficace, a marqué ses shoots, nous pas. Voilà, ils ont été meilleurs que nous aujourd’hui… Mais je suis fier parce que mes gars ont donné jusqu’au bout !”

Messieurs – Royal Nivelles Basket 68 – 73 Royal IV Brussels

Résumé : Une très très belle assemblée pour cette finale Messieurs ! L’équipe de Royal IV renforcée par quelques jeunes qui évoluent en TDM1 affronte l’expérimentée équipe de Royal Nivelles Basket. Un beau derby en perspective !

Ce sont les jeunes Bruxellois qui prennent le match en main! Une belle réussite, une belle intensité, beaucoup d’énergie et Nivelles n’est pas vraiment dedans… C’est 14-22 après 10 minutes.

Nivelles se rebiffe dans ce deuxième quart-temps ! L’expérimenté Wilmus remet son équipe sur les rails. Ils profitent également de leur avantage de taille à l’intérieur! Le Royal IV shoote, shoote et shoote… Mais ça ne rentre pas. Ce sera 40-34 à la pause ! Allez, c’est un quart-temps partout !

Le 3ème quart-temps reprend sur des chapeaux de roues ! Royal IV revient directement dans le match. Puis c’est un véritable chassé croisé qui s’opère : 41-41, 44-44 … Côté Royal IV, El Mahsini est dans tous les bons coups et Allouchi est littéralement “on fire” ! 46-54 … Les 10 prochaines minutes vont être intéressantes à suivre !

Royal IV poursuit sa course en avant 49-62. Allouchi allume de nouveau à longue distance ! Royal IV porté par son public joue avec énormément d’enthousiasme et d’énergie et … Ca marche ! Le coach Van Hoeck est obligé de prendre temps mort pour calmer ses joueurs. Le changement tactique s’avère payant, Nivelles revient complètement dans le match (68-69)! On rentre dans la dernière minute. Le public est en furie, le stress est palpable. QUEL MATCH ! Royal IV gère mieux les lancer-francs et s’impose 68-73.

MVP de la rencontre : Othman ALLOUCHI – N°12 – Royal IV Brussels

Réactions des coachs :

Eric VAN HOECK (Royal Nivelles Basket) : “On a pas fait bouger la balle tout simplement. Surtout en deuxième mi-temps. Notre début de match n’est pas bon, ce n’est pas l’agressivité qu’on voulait obtenir et malgré tout on passe devant à la mi-temps. Puis après on oublie de faire bouger la balle, ils défendent donc facilement, ils peuvent courir, marquer des shoots. Ils méritent amplement leur victoire aujourd’hui!”

VAN DER MEIREN Loïc (Royal IV Brussels) : “On ne partait pas favori mais on savait que sur un match tout était possible. On a donné du cœur, beaucoup d’envie et beaucoup d’agressivité ! L’envie, la rage, l’esprit positif était présent. Sans compter sur un Othman Allouchi des grands soir !”

Nationaux – Sainte-Walburge 52 – 75 BC Alsavin Belgrade

Résumé : Il y a toujours de l’ambiance et du public, malgré l’heure tardive ! C’est Sainte-Walburge qui rentre mieux dans la rencontre, plus efficaces, les hommes de Jacques Stas prennent l’avantage 14-17 au bout des 10 premières minutes. Pourtant Belgrade s’est créé nettement plus d’occasions, mais ont raté pas mal de paniers faciles.

Belgrade montre un meilleur visage : une plus grande intensité, une belle réussite à distance. Logiquement, ils prennent les devants ! Les Liégeois ne trouvent plus la faille et les Namurois s’envolent à 24-36. Heureusement pour le suspense, les hommes de Jacques Stas repassent sous la barre des 10 points juste avant la mi-temps. Le tableau du score indique : 27-36.

Sainte-Walburge s’accroche, tant bien que mal. Mais Belgrade est plus complet, plus précis. L’écart monte à +20 (36-56). Mais les hommes de Jacques Stas parviennent à récupérer quelques ballons via un zone press qu’ils convertissent en paniers. Ce sera 41-56 pour entamer les 10 dernières minutes !

Belgrade ne laisse planer aucun doute. Les joueurs de Pascal Chouli gèrent intelligemment les dernières 10 minutes. Sainte-Walburge tente des choses, mais Belgrade est clairement au dessus. Le score final est somme toute logique : 52-75.

MVP de la rencontre : Jonas Van Landschoot – N°5 – New BC Belgrade

Réactions des coachs :

Jacques Stas (BC Ste Walburge) : “Je ne suis pas réellement surpris. Cette équipe de Belgrade vise la promotion en TDM1, ils ont clairement un autre effectif que le notre. Maintenant sur une finale, il y avait une petite chance… Mais voilà, je pense que le parcours des gars est déjà magnifique. On aurait pu mettre la cerise sur le gâteau mais Belgrade mérite amplement sa victoire aujourd’hui.”

Pascal Chouli (NEW BC Belgrade) : “On fait une superbe saison avec un groupe agréable. On mise tout sur notre assise défensive et notre complémentarité dans le jeu et c’est ce qui a fait la différence aujourd’hui.  On encaisse 52 points, on attaque les joueurs moins mobiles chez eux… Et Van Landschoot sort un gros match car les joueurs sortaient en retard sur lui. On a joué juste et en équipe et lorsqu’on sait le faire … On est redoutable!”

DIMANCHE 11/03/2018 :

U16W – Liège Panthers 85–44 BC Alleur

Résumé : La tribune est remplie pour ce beau derby liégeois entre les Panthers et Alleur ! Un derby qui s’annonce déséquilibré sur le papier, mais, en finale, tout est possible !

Les Panthers sont plus physiques, plus impressionnantes, plus rapides, mais Alleur fait mieux que se défendre en ce premier quart-temps : 23-14.

Les filles de Pierre Cornia augmentent leur intensité défensive, elles sont tout simplement partout. Mike Bodson prend temps mort, mais ses filles sont impuissantes. Liège profite de ces ballons gagnés pour marquer rapidement devant : 48-20 à la pause.

Ce 3ème quart-temps est dans la continuité des deux premiers. Liège Panthers profite de son impact physique et étouffe Alleur. Ces dernières ont le mérite de ne rien lâcher et chaque panier qu’elles parviennent à inscrire est chaudement applaudi. Le score est maintenant de 71-32 !

Le match est plié et le 4ème quart-temps se déroule en roue libre. On retiendra que les deux publics ont été incroyables. Bravo aux Panthers et félicitations aux All Blacks pour leur parcours. Score final : 85-44.

MVP de la rencontre : Emma Scaringi – N°5 – Liège Panthers

Réaction des coachs :

Pierre CORNIA (Liège Panthers) : “Je trouve qu’on fait une belle prestation collective. On a joué devant une zone pendant 40 minutes mais le ballon a très bien circulé, très vite. Défensivement, on bloque tout derrière … On peut également faire des rotations sans que le niveau ne change. Les progrès réalisés par cette équipe depuis le début de la saison sont énorme, mais les filles se donnent à 200%!”

Mike BODSON (BC Alleur) : “Je ne suis pas déçu, on savait qu’on ne boxait pas dans la même catégorie que les Panthers qui sont tout simplement injouable. On est parvenu à les embêter quelques minutes … Mais voilà ! Je retiendrai que les filles ont fait un excellent parcours pour arriver jusque-là ! Bravo à l’AWBB pour cette superbe organisation.”

U12W – Point Chaud Sprimont 41–46 BC Mons Capitale

Résumé : Une belle ambiance pour ce match U12 féminin ! Les deux coachs axent leur discours sur l’amusement. C’est Mons Capitale qui rentre le mieux dans le match et qui prend les Sprimontoises à froid après 8 minutes c’est 7-16.

Sprimont entame une “remontada” pour repasser devant 17-16.  Les Montoises réagissent en fin de quart-temps pour rentrer au vestiaire avec une toute petite avance … 21-22 ! Une rencontre disputée entre deux belles équipes !

Revigorées, les filles de Mons-Capitale reviennent le couteau entre les dents dans ce début de seconde mi-temps. Elle reprennent une dizaine de points d’avance ! De nouveau Sprimont fait le dos rond et revient dans la rencontre.. C’est 30-35 au bout des 24 premières minutes.

Les 8 dernières minutes sont disputées. Dans le public c’est également très chaud, dans le sens positif du terme. Les supporters font énormément de bruit et les joueuses proposent un très beau basket. Au bout du suspense, c’est l’équipe de Mons-Capitale qui s’impose 41-46. Quel beau spectacle proposé par ces deux belles équipes !

MVP de la rencontre : Meunier Maëlle – N°14 – BC Mons Capitale

Réactions des coachs :

Pascal HORRION (Point Chaud Sprimont) : “Je ne suis pas déçu, j’avais dis aux filles avant la rencontre : aujourd’hui soit on gagne, soit on apprend! C’est très positif, l’année passée on gagne la Coupe de la Province, cette année on est en finale de Coupe AWBB… C’est une superbe génération. Mons Capitale est uniquement composé de 2006, nous la moitié des filles est né en 2007… On espère être encore-là l’année prochaine!”

Bernadette SLABOLEPSZY (BC Mons Capitale) : “C’était difficile, Sprimont était très hargneux avec une défense excellente. On s’attendait à une réception chaude mais on ne pensait pas avoir autant de mal. C’était un beau match, intéressant pour les deux équipes et chouette à suivre pour les spectateurs!”

U14M – United Basket Woluwé 70–89 BC Alleur

Résumé : Une très belle assemblée de nouveau pour cette finale. Les deux équipes sont premières dans leurs catégories respectives… Ca sent la poudre !

Woluwé rentre mieux dans le match, Alleur gaspille et manque quelques paniers faciles. Du côté de Woluwé, c’est très physique et très enthousiaste. Le public est chaud bouillant, la salle explose à chaque panier ! Au bout des 10 premières minutes, les Bruxellois sont devants 20-14.

Alleur rentre mieux dans le 2ème quart-temps et pose des problèmes aux Bruxellois. Malheureusement pour eux, Woluwé monte en régime et marquent de superbes actions en 1vs1. L’ambiance monte, monte, monte ! Ce sera 39-32 à la pause.

C’est parti pour le Collin (N°5 du BC Alleur) show ! Le jeune garçon inscrit … 14 points dans ce seul quart-temps ! Ses coéquipiers lui emboîtent le pas et le public d’Alleur joue incroyablement bien son rôle de 6ème homme. Woluwé n’y est plus du tout, ils ne jouent pas mal, mais ratent énormément. Le résultat du quart-temps est évocateur : 16-33 en faveur d’Alleur. Le trou est fait, mais tout reste possible ! Score à l’entame des 10 dernières minutes : 55-65.

Les Liégeois sont tout simplement déchaînés ! Le public chante, à chaque panier les gradins explosent. Woluwé est toujours dans les cordes mais reprennent des couleurs et reviennent à -5. Quel match ! Le coach Liégeois prend un temps mort pour calmer ses troupes et cela fonctionne. Ils repartent à +15 (68-83). Les deux coachs profitent des 2 dernières minutes pour mettre au jeu les joueurs n’ayant pas pu participer à la fête. Score final : 70-89 ! Bravo aux deux équipes qui ont offert un spectacle incroyable du haut de leur 14 ans !

MVP de la rencontre : Néo COLLIN – N°5 – BC Alleur

Jamel OURIAGHLI (United Basket Woluwé) : “On ne connaissait pas cette équipe d’Alleur qui joue dans l’autre série. Je suis très positivement étonné, c’est une très belle équipe qui a joué juste et qui a su enfoncer le clou aux moments opportuns. De notre côté, nous n’étions pas à notre niveau. Ce sont des jeunes joueurs (beaucoup de 2005) qui doivent apprendre. On se remettra encore au travail, et puis la défaite fait partie de la formation! Tout simplement bravo Alleur.”

Joachim THIRY (BC Alleur) : ” C’est une excellente génération, il y a un très bon travail qui a été fait au sein du club avec cette équipe… Pour moi c’est un véritable bonheur de coacher cette équipe! Au niveau du match, nous faisons une excellente deuxième mi-temps, notamment un 3ème quart-temps complètement fou. Ce sera quoi qu’il arrive un merveilleux souvenir gravé à jamais dans ma carrière de coach !”

U12G – ASTE Kain 69–37 NEW BC Alsavin Belgrade

Résumé : Les deux équipes sont prêtes ! L’ASTE Kain, ogre dans la province du Hainaut et Belgrade qui évolue déjà en U14 en Championnat namurois.

Cela commence fort, Belgrade rentre mieux dans le match mais Kain répond du tac au tac ! Chaque ballon est disputé! C’est 11-12 après les 8 premières minutes. Au niveau du public, les deux clubs font énormément de bruit pour supporter leur équipe respective. Nous dirons que c’est égalité !

L’ASTE Kain est parti ! Dominateur au rebonds, plus collectif, plus efficaces ils prennent une avance de 16 points ! C’est 36-20 à la pause ! C’est un très beau match, cela joue très bien des deux côtés …

L’ASTE Kain domine et Belgrade ne parvient pas à contenir les trois grosses individualités des Tournaisiens. L’écart évolue de plus en plus … L’ASTE Kain remporte la rencontre 69-37 !

MVP de la rencontre : Rémy LECOUTRE – N°13 – ASTE Kain

Réaction des coachs :

Francis Lemattre (ASTE Kain) : “J’ai une formidable équipe de joueurs mais aussi de parents. J’avais décidé de prendre ce groupe et de le mener le plus loin possible… Je les ai amené jusqu’en Pologne pour jouer des tournois et progresser. C’est la récompense de notre travail depuis plusieurs années. J’arrête ma longue carrière en gagnant une Coupe AWBB. Merci à mes joueurs !”

Selim BECA (NEW BC Belgrade) : “Je suis déçu par notre prestation. Nous jouons un bon premier quart-temps puis le château de cartes s’écroule ! Notre force est le collectif, malheureusement, aujourd’hui plusieurs joueurs passe à travers. Félicitations à l’ASTE Kain, nous n’avons rien à revendiquer aujourd’hui!”

U16M – United Basket Woluwé 74–60 RBC Verviers-Pepinster

Résumé : C’est dans une ambiance de D1 que commence ce dernier match des Finales de Coupe AWBB 2018. L’intensité est au rendez-vous, les jeunes garçons se donnent à 200%. Woluwé est plus physique mais pas très précis à distance, de l’autre côté Pepinster est enthousiaste et énergique mais manque des paniers faciles ! Après 10 minutes c’est 14-17 !

Cela reprend sur des chapeaux de roues puis le score reste longtemps bloqué à 21-22. Puis ça reprend de plus belle, les deux équipes se rendent coup pour coup ! Énormément d’abnégation des deux côtés et quelques erreurs de jeunesse. Score à la pause 32-33 !

United Woluwé montre un tout autre visage en ce début de 3ème quart-temps. Ils défendent nettement plus dur et font 41-33 sur un dunk de Tshibangu ! Le public de Woluwé que l’on entendait peu jusqu’ici se réveille … Malgré un premier temps mort, le coach Antoine Braibant ne parvient pas à stopper l’hémorragie et est obligé d’en prendre un second alors qu’il reste encore 15 minutes à jouer (49-37). Les Pépins optent pour une défense de zone, mais Woluwé trouve les solutions. Après 30 minutes c’est 61-46 !

On croyait Woluwé lancé pour une victoire facile, mais il ne faut pas sous estimer le cœur des pépins. Même si l’écart était monté jusqu’à +17, ils trouvent le moyen de revenir à -10 (70-60) à 3 minutes de la fin et c’est tant mieux pour le suspense ! Mais cette équipe de l’United Woluwé n’en est pas à son coup d’essai, elle gère intelligemment la fin de rencontre… Et puis Verviers-Pepinster ne semble plus avoir l’énergie pour forcer la décision ! Score final : 74-60 !

MVP de la rencontre : Elija TSHIBANGU – N°14 – United Basket Woluwé

Réaction des coachs :

Bruno GRIFFON (United Basket Woluwé) : “J’ai été agréablement surpris par cette équipe de Pepinster, que je ne connaissais pas et qui nous a offert une superbe opposition. En première mi-temps nous n’étions pas dans nos principes, nous ne défendions pas correctement et nous étions dominés aux rebonds. On en a parlé aux vestiaires à la mi-temps et on a fait un run dans le 3ème quart-temps et puis nous avons géré jusqu’à la fin de la rencontre. Bravo à Pepinster en tout cas !”

Antoine BRAIBANT (Verviers-Pepinster) : “On n’était pas favori, mais on a poussé Woluwé jusque dans ses retranchements. Ils ont du batailler pour gagner c’est donc déjà une victoire en soi. On a prouvé qu’on était pas en finale par hasard… Je pense qu’au 3ème quart-temps ils ont augmenté d’un cran l’intensité et on a pas su suivre ! C’est la que la différence se fait mais on a vécu, je pense, une belle finale U16!”